Conseils,  Entrepreneuriat

Que devez-vous absolument savoir au sujet de la SAS ?

En général, quand on est sur le point de créer une nouvelle société, il peut être très difficile de choisir le bon statut juridique. Entre la société par actions simplifiées et celle à responsabilité limitée, la plupart des initiateurs de projets peuvent très vite être perdus. Que devez-vous absolument savoir au sujet de la SAS ? Découvrez-le en détail dans la suite de cet article.

 La SAS : de quoi est-il question ?

Une Société par Actions simplifiées SAS est un statut juridique dont le premier objectif est de mettre à la disposition des entrepreneurs un système qui leur permettra de jumeler à la fois une bonne flexibilité organisationnelle et une importante liberté pour chaque actionnaire du groupe. Créée depuis les années 90, la SAS a pour objectif de pallier aux faiblesses de la SA. Autrement dit, elle représente une solution intéressante proposée aux entrepreneurs qui veulent créer une société par actions, sans forcément gérer les formalités qui en découlent. Celle-ci est d’autre part considérée comme une personne morale. Cela suppose d’ailleurs qu’elle possède sa propre vie qui soit par la même occasion totalement différente de celle de ses collaborateurs. De même, son patrimoine est considéré comme lui appartenant de manière exclusive et séparé de celui de chaque collaborateur. Par conséquent, les patrimoines respectifs de chacun des associés sont entièrement sécurisés en cas de dettes de la part de l’entreprise.

Pour constituer une SAS

Pour la constitution d’une SAS, vous avez la possibilité de démarrer la procédure sans avoir un plafond de capital exigé. Autrement dit, à partir de 1€ seulement, vous avez la possibilité de réaliser pleinement votre procédure. Cependant, même si d’un point de vue légal cela ne pose aucun problème, il est fortement déconseillé de procéder de la sorte. En effet, le capital social représente une forme de garantie pour vos partenaires. Par conséquent, lorsqu’il est trop bas, il ne suscite quasiment pas de confiance auprès de ces derniers. Les grands partenaires vous exigent soit un capital plus important  pour collaborer ou à la limite refusent de travailler avec vous. Pour la constitution proprement dite, certaines règles sont bien établies. La première d’entre elles est là présence obligatoire de deux associés. Après celle-ci, il est indispensable de disposer minimalement d’un certain capital pour démarrer. Il est de même important de déterminer l’objet social de la société qui va naître.

Quels sont concrètement les avantages de la SAS ?

La SAS est un régime juridique assez intéressant qui protège à la fois l’entreprise et les droits personnels des associés. Elle permet une gestion équitable entre le président et son associé de sorte à prévenir durablement toutes formes de conflits d’intérêts ou de complications dans la procédure de gestion. La société par actions simplifiée peut être considérée comme l’un des systèmes juridiques les plus sécurisés pour les différents associés, étant donné qu’elle préserve leur intérêt personnel, même en cas de dettes ou de faillite. C’est quasiment le système le plus recommandé si vous souhaitez sécuriser vos intérêts tout en collaborant avec des associés.